Conjuguer entrepreneuriat et réduction de déchets

notre-equipe

Comme beaucoup d’entre nous, j’ai pensé pendant plusieurs années à fonder une entreprise. Être mon propre boss. Par contre, une question m’obsédait : « Qu’est-ce que je pourrais vendre ou offrir comme service? » J’ai eu quelques idées, j’ai fait quelques expériences mais sans grand succès. Tout de même, j’ai fini par créer une entreprise intitulée Permafridge inc qui offrait des services de réparations et de remplacement de joints d’étanchéité (gasket) pour les réfrigérateurs commerciaux.

« Si Jacques Cartier avait jeté aux poubelles une brosse à dent en plastique à Québec en 1534, elle polluerait toujours de nos jours. »

Au printemps dernier, je venais de terminer ma première année d’opération et c’était venu le temps de faire le bilan. Premier constat, j’avais réussis à dégager une petite marge de profit qui m’offrait un petit coussin en cas d’imprévus. Deuxième constat, l’organisation du temps entre les contrats et mes études universitaires en éducation était de plus en plus difficile. Bref, j’aimais gérer mon entreprise mais la nature des services de la compagnie faisait en sorte qu’il serait difficile pour moi de conjuguer à long terme « installation de gasket de frigidaire » et « horaire d’enseignant ».

Je suis donc revenu au point de départ. Qu’est-ce que je pourrais vendre ou offrir comme services? En fait, j’ai compris qu’il serait déjà plus facile pour moi de me concentrer sur la vente de produits plutôt que les services. J’en ai donc parlé à mon ami Simon-Pier qui était torturé lui-aussi par cette question. Nous avons donc décidé d’allier nos forces sans toutefois trouver la réponse à notre fameuse question. Quelques semaines plus tard, je parle tout bonnement de notre questionnement à ma conjointe. Elle réfléchit quelques minutes et me répond : « pourquoi pas des brosses à dents en bambou!? »

Au début, j’étais sceptique. Pourquoi une brosse à dent en bambou plutôt qu’en plastique? Est-ce que c’est de qualité? Je me mets quand même cela dans la bouche à tous les jours! Est-ce que le brossage est aussi bon? Bref, j’ai dû faire des recherches. D’abord, j’en ai parlé à mon amie Marika qui a toujours été une pionnière dans le domaine de l’environnement. C’est d’ailleurs elle qui avait fait découvrir ce produit à ma conjointe via son blogue. Elle n’avait que de bons mots sur les brosses à dents en bambou et leurs impacts bénéfiques sur l’environnement.

Par la suite, j’ai poursuivi mes recherches sur internet et ce que j’ai trouvé a complètement changé ma façon de voir les choses.   Chaque année, il y a plus de 4 MILLIARDS de brosses à dents en plastique qui se retrouvent dans les dépotoirs et les océans. C’est immense! Et c’est seulement pour une année! Encore plus important, le plastique met plus de 500 ans à se dégrader. Dans le fond, la brosse à dent en plastique que je jette à la poubelle aujourd’hui sera encore là en 2516. Si Jacques Cartier avait jeté aux poubelles une brosse à dent en plastique à Québec en 1534, elle polluerait toujours de nos jours. En fait, il n’y a pas pire matière à jeter que du plastique! Heureusement, on peut recycler la plupart des objets en plastique… mais pas les brosses à dents. Donc, pourquoi pas remplacer le plastique des brosses à dents par une matière 100 % compostable comme…le bambou!

Nous avions enfin trouvé notre idée. Je dis « Nous » car mon ami Simon-Pier, ma conjointe et moi-même avons décidé de rassembler nos forces dans ce nouveau projet qui conjugue entrepreneuriat et réduction de déchets.

11 commentaires pour “Conjuguer entrepreneuriat et réduction de déchets

    • Vicky Jodry
      Vicky Jodry a écrit:

      Merci Pascalin!! 😉
      Ce n’est pas notre invention, mais nous avons travaillé à offrir le meilleur produit du genre sur le marché! 😉 À bientôt!
      -Vicky-

  1. Sylvie a écrit:

    Bravo, c’est une bonne idée! Ou peut-on se les procurer? Je vous suggère aussi d’autres produits bons pour l’environement, soit les produits Norwex – pour nettoyer la maison sans produits chimiques.

  2. Miguel Ayotte a écrit:

    Bonjour à vous, je viens de découvrir et j’ai pas hésité, j’ai maintenant des brosse à dents en commande. Je trouve l’idée super, par ailleurs, je dis ça comme cela puisque j’ai aucune idée si cela pourrait être possible, mais est-ce que la fibre de chanvre pourrais être utilisé comme poil de brosse à dent si elle est traiter d’une certaine façon ? Si oui, voila votre brosse à dent 100% compostable 😉

    • Simon-Pier Ouellet a écrit:

      Merci beaucoup pour votre commande et votre intérêt envers OLA Bamboo ! Très intéressant la piste de fibre de chanvre. Nous allons étudier cette option! Merci et bonne journée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *